Tags

Hieronder vindt u de artikels die gerelateerd zijn met de tag "Emploi"
Totaal gevonden artikels: 37 (Artikel 1 tot 10)

Le nombre d'emplois vacants continue d’augmenter

Au troisième trimestre, les entreprises belges offraient 149.180 emplois vacants contre 143.470 au deuxième trimestre 2018, d’après les chiffres de Statbel, l'office belge de statistique. Le taux de vacance d’emploi - le nombre d'emplois vacants par rapport au nombre total d'emplois dans l'entreprise - a lui aussi légèrement augmenté de 3,53% à 3,65%.

Un employé sur deux suit en permanence les offres d'emploi

Ils sont, d’après un sondage d’Indeed, 47% de travailleurs à suivre en permanence les nouvelles offres d'emploi intéressantes dans leur domaine. 85% seraient activement à la recherche d'un nouvel emploi ou y sont ouverts. Voilà qui ne manquera pas de surprendre: seuls 38% des employeurs pensent que leurs employés suivent les offres d’emploi.

Combien de personnes sont-elles au travail en Belgique?

Le nombre moyen de personnes salariées occupées en septembre 2018 s'élevait à 4.006.401, nous dit l’ONSS sur base du Baromètre du travail salarié. Ce chiffre constitue une augmentation d’environ 73.000 unités par rapport à septembre 2017. Le nombre moyen de travailleurs occupés était plus élevé qu'il y a un an (+1,8%); la tendance à la hausse relevée les années passées se maintient.

Quels sont les métiers « porteurs » en Wallonie?

On entend beaucoup parler des « métiers en pénuries ». Le Forem publie une analyse apportant un autre éclairage sur les besoins en personnel des entreprises, à savoir les « métiers porteurs », grands pourvoyeurs d’emploi. Ceux-ci sont au nombre de 71, dont 43 sont également présents sur la dernière liste des fonctions critiques du Forem. Le responsable des ressources humaines figure parmi les métiers non critiques, mais porteurs au Sud du pays.

Les risques d'automatisation des emplois varient considérablement suivant les régions à l'intérieur des pays

Le risque d'automatisation des emplois est nettement plus élevé dans certaines régions que dans d'autres à l'intérieur des pays, montre un rapport publié par l’OCDE. Ce qui implique que les pouvoirs publics devront prendre des mesures en cas de creusement des inégalités entre les territoires en matière d'emploi au cours des années à venir. L’étude met aussi en évidence des différences saisissantes entre les régions des pays de l'OCDE en termes d'accès à des emplois de qualité.

Le nombre d'emplois vacants continue d'augmenter

Au deuxième trimestre de cette année, les entreprises belges offraient 145.760 emplois vacants contre 140.690 au premier trimestre 2018, d’après les chiffres de Statbel, l'office belge de statistique. Le taux de vacance d’emploi - le nombre d'emplois vacants par rapport au nombre total d'emplois dans l'entreprise - a lui aussi progressé de 3,47% à 3,52% sur la même période.

Les jeunes trouvent un emploi via une candidature spontanée ou par l'intermédiaire de leur réseau

Les jeunes (âgés de 15 à 34 ans) trouvent principalement un emploi au moyen d'une candidature spontanée auprès de l'employeur (26%) et par l'intermédiaire de la famille, des amis ou des connaissances (24%), indique Statbel, l’office belge des statistiques. 17% ont trouvé leur emploi par une petite annonce, et 10% par l'intermédiaire d'une agence d'intérim ou de sélection.

L’embellie sur le front de l’emploi est éclipsée par une stagnation sans précédent des salaires

La croissance économique se redresse et le chômage s’établit à un niveau exceptionnellement bas dans certains pays. Pour autant, la stagnation des salaires persiste. Si les pays ne parviennent pas à rompre avec cette tendance, la confiance du public à l’égard de la reprise économique sera compromise et les inégalités se creuseront sur le marché du travail, indiquent les experts de l’OCDE.

Mondialisation: les travailleurs de l'industrie sont-il vraiment plus vulnérables?

Les travailleurs sont-ils les « perdants » de la mondialisation? Une manière de le savoir consiste à comparer les parcours des salariés licenciés pour motif économique, selon qu'ils proviennent d'un secteur directement exposé à la concurrence internationale (l'industrie manufacturière ainsi que plusieurs secteurs des services) ou, au contraire, d'un secteur qui en est abrité. C'est l’analyse qu’a réalisée La Fabrique de l'industrie dans sa note 'Parcours de travailleurs dans une économie mondialisée'.

U zoekt, u vindt !

HR Square | Magazine, E-zine, Netwerk, Website, Seminaries, ...

Word nu lid !
Geniet van de voordelen